UPM annonce la mise en vente de son site normand

UPM annonce la mise en vente de son site normand
UPM annonce la mise en vente de son site normand

UPM, le groupe finlandais fournissant des produits forestiers, a annoncé, le mardi 10 septembre dernier, la mise en vente de son site de production UPM Chapelle-Darblay, implanté sur la commune de Grand-Couronne en Seine-Maritime. 

Pour se défaire de la fabrique normande, spécialisée dans la production du papier journal standard et spécial, la société mère a confié la mission de vente à Ernst &Young, l’un des plus importants cabinets d’audit financier et de conseil au niveau mondial. Actuellement, l’usine regroupe 236 collaborateurs et collaboratrices et dispose d’une machine à papier d’une capacité annuelle de 240.000 tonnes.

Cette décision a été prise suite au déclin structurel dont souffre les marchés du papier graphique depuis plus de 10 ans, mais aussi aux conditions économiques défavorables et à la baisse des commandes et de la consommation de papier de presse.

D’ici mi-janvier 2020, UPM compte, par ailleurs, lancer une procédure d’information-consultation des représentants du personnel afin de fermer l’usine française en cas d’absence d’un repreneur crédible.

D’autre part, la structure a annoncé également l’arrêt définitif de son site de production basé à Roma en Finlande d’ici la fin de l’année en cours. Celui-ci emploie environ 179 salariés.

Rappelons que, UPM espère baisser ses coûts de 20 millions d’euros annuellement, après la cession définitive du site finlandais et de la papeterie normande, qui fête cette année ses 90 ans d’activité.

                                                                                                                Manal Hamdi