Les emplois verts redécollent !

Les emplois verts redécollent !
Les emplois verts redécollent !

Grâce à la vitalité que connaissent les secteurs de la réhabilitation des sols et eaux, de la gestion des déchets, de l’assainissement des eaux usées et du déploiement des énergies renouvelables, les éco-emplois ont enregistré une évolution de 5,4% de 2016 à 2017, contre 1% de progression seulement pour l’emploi toutes branches confondues.

Avec plus de 465 000 emplois en équivalent temps plein (ETP), les éco-activités représentent 1,8% de l’emploi intérieur total français en 2017, tandis que leur production s’élève à 86,7 milliards d’euros, soit 2,2% de la production française globale. La valeur ajoutée atteint pour sa part 1,5% de l’ensemble des activités avec 31,55 milliards d’euros.

L’éco-emploi par domaine

Avec 362 000 emplois, le secteur des services représente près de 78% des emplois verts à lui seul. Les travaux publics et la construction occupent la deuxième marche du podium avec 72 750 emplois, soit 16% des éco-activités tandis que la fabrication industrielle ferme le bal à 6% avec 30 700 emplois.

Ainsi, et après une période de stagnation entre 2011 -2016, les éco-activités semblent redécoller avec près de 24 000 emplois supplémentaires en 2017. Ces dernières  avaient enregistré une évolution exponentielle de 2004 à 2011, et ont à nouveau le vent en poupe, portant ainsi la progression emplois verts moyenne annuelle 2004/2017 à 2,8% contre 0,5% toutes branches confondues.

En pleine réhabilitation des sols et eaux

Avec plus de 96.000 emplois en 2017, la réhabilitation des sols et eaux est l’éco-activité qui emploie le plus de personnes. Ces résultats sont atteints grâce surtout à la performance de l’agriculture biologique, dont l’effectif s’élevait à quelques 88.500 ETP, soit plus de 92% de l’ensemble du secteur.

Alors que l’emploi agricole enregistrait une baisse de -1.6% en 2017, celui de la culture biologique a en effet progressé de 14% durant la même année.

Des déchets mieux gérés

La gestion des déchets représente la deuxième éco-activité en France avec 87 950 emplois dont 3.450 dédiés aux déchets radioactifs. Le secteur a réalisé par ailleurs une production de 15,7 milliards d’euros en 2017 soit plus de 36% de la production réalisée par les éco-activités appartenant à la catégorie Protection de l’environnement.

Progression de l’assainissement des eaux usées

Même si durant la dernière décennie, le secteur de l’assainissement des eaux usées a perdu environ 6.000 emplois, les investissements effectués pour créer des réseaux ou des stations d’épuration ont permis d’engendrer quelques 2 300 ETP supplémentaires en 2017, soit une évolution de 4% par rapport à 2016, portant l’effectif total du domaine à 61 200 emplois.

Les énergies renouvelables séduisent

Près de 5 000 emplois supplémentaires ont été enregistrés dans le secteur des énergies renouvelables en France en 2017, soit une croissance de 10%. Le nombre total s’élève ainsi à 55 150 ETP, soit environ  v la moitié des emplois des activités liées à la gestion des ressources. Sa production a pour sa part atteint 18,55 milliards d’euros, soit plus de 57% de la production de la catégorie.

Houda El Haydia