Les hébergements touristiques de particuliers loués via internet sont toujours aussi convoités

Les hébergements touristiques de particuliers loués via internet sont toujours aussi convoités
Les hébergements touristiques de particuliers loués via internet sont toujours aussi convoités

Avec  36 millions de nuits x logements en France métropolitaine, la fréquentation des logements touristiques proposés par des particuliers à travers des plateformes internet enregistre en 2018 une progression de 15% par rapport à l’année précédente. Ce mode d’hébergement occupe par la même occasion une place de plus en plus importante dans la fréquentation touristique totale englobant les professionnels du secteur (hôtels, campings ou résidences de tourisme).

Même si elle est moins importante que celle de 2019 (+19%) et celle de 2016 (+25%), l’évolution de la fréquentation des hébergements de particuliers enregistrée en 2018 témoigne de  l’attrait croissant de ce segment auprès des voyageurs. La part des non-résidents, dont le domicile principal se situe à l’étranger, et qui optent pour ce mode de logement, ne cesse d’augmenter et atteint désormais un tiers des séjours avec une hausse de 20% en termes de nombre de nuits x logements contre 13% seulement pour les résidents (18% en 2017 et 30% en 2016).

Une forte saisonnalité

La fréquentation des hébergements loués par des particuliers via des sites internet est caractérisée par une forte saisonnalité. Ainsi, 45% des locations sont effectuées pendant le troisième trimestre contre 30% pour les hôtels, 74% pour les campings et 34% pour les autres hébergements collectifs. Les biens situés en province concentrent par ailleurs 83% des logements loués en 2018 comme en 2017 tandis que ceux basés en Île-de-France occupent les 17% restants.

Un segment de plus en plus dynamique

Alors qu’ils ne représentaient que 9% de la fréquentation touristique totale en 2015,  le taux des logements touristiques proposés par des particuliers via des plateformes internet s’élève désormais à 14% et participe activement à la dynamisation du secteur en général. Ainsi, la fréquentation touristique globale évolue de +3% alors que celle des hébergements traditionnels  fournis par les professionnels (hôtels, campings, résidences de tourisme, etc.) n’évolue que de +2%.

En termes de nuitées, il est difficile de faire une évaluation exacte puisque le nombre d’occupants par logement n’est pas toujours connu dans ce genre d’hébergement. Toutefois, selon une estimation hypothétique de 3 personnes par logement, le nombre de nuitées s’élèverait à 107 millions en 2018, soit 20% du total des nuitées de voyageurs contre 92 millions en 2017 soit 18% seulement.

Houda El Haydia